Archive : Leptis Magna, La Rome Africaine

Extrait de l’émission “Des Racines & Des Ailes” diffusée le 19 Décembre 2007 © France3 Dans le Monde du lendemain par Dominique Dhombres : Leptis Magna, la “Rome africaine”. Les ruines de cette ancienne colonie romaine ont été mieux conservées…

Archive : Leptis Magna, La Rome Africaine

Source

0
(0)

Extrait de l’émission “Des Racines & Des Ailes” diffusée le 19 Décembre 2007
© France3

Dans le Monde du lendemain par Dominique Dhombres :

Leptis Magna, la “Rome africaine”. Les ruines de cette ancienne colonie romaine ont été mieux conservées qu’ailleurs pas parce que la ville n’a pas été conquise mais tout simplement oubliée et peu à peu recouverte par les sables.
Les caravanes chargées de poudre d’or et d’animaux exotiques arrivaient d’Afrique. Ces marchandises étaient ensuite transportées par bateau jusqu’à Rome. La ville comptait cent mille habitants. L’amphithéâtre, où se tenaient des combats de gladiateurs et des reconstitutions de chasses aux animaux sauvages, pouvait accueillir 13 000 personnes. On y montrait des lions, des panthères, des autruches. C’est à Leptis Magna qu’a été embarqué le premier rhinocéros qu’on ait jamais vu à Rome, où il produisit une forte impression. C’est là aussi qu’est né Septime Sévère, le premier empereur romain venu du continent africain. Cédant à la mode actuelle, on faisait le tour de la cité telle qu’elle existait au début du IIIe siècle après Jésus-Christ à l’aide d’images virtuelles. Comme dans un jeu vidéo,on visitait les thermes, le forum, la basilique judiciaire, où étaient réglés les litiges commerciaux, apparemment nombreux. Quand ils n’étaient pas aux bains, les Romains passaient leur temps à se faire des procès ou à assister à des spectacles.

0 / 5. 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *